Aller au contenu principal du site

LE SOLEIL ET LE CANCER DE LA PEAU

Le soleil – plus particulièrement l’exposition excessive à celui-ci – est la cause première du cancer de la peau qui ne cesse d’augmenter de façon exponentielle depuis les 50 dernières années en Amérique du Nord.

 

Ce qu’il faut savoir

 

Tout d’abord, il est important de savoir que le cancer de la peau est le cancer le plus important au Canada et qu’il touche environ 80 000 personnes par année. D’ailleurs, lorsqu’on parle de cancer de la peau, c’est souvent aux fameux mélanomes que nous pensons. Toutefois, ceux-ci représentent seulement 10% du problème et ce sont plutôt les cancers dits basocellulaires et spinocellulaires qui constituent les principaux cancers de peau répertoriés.

 

Mais pourquoi est-ce que le nombre de cancers de la peau augmente de façon aussi drastique depuis les 50 dernières années en Amérique du Nord? C’est bien simple : notre mode de vie a changé! Effectivement, depuis les années 70, les habitants des pays nordiques comme le notre s’envolent fréquemment vers des destinations chaudes où le soleil et la chaleur sont non seulement présents toute l’année, mais également beaucoup plus intenses qu’ici. Ceci pose problème puisque ayant une peau très pâle et vivant dans un climat nordique, nous ne sommes pas adaptés à subir une exposition prolongée au soleil, ce qui nous rend énormément plus propices à développer des cancers de peau que les personnes ayant une peau plus foncée ou noire. On peut d’ailleurs penser, à titre d’exemple, aux pays scandinaves dont les habitants sont tout aussi sensibles au soleil et sujets aux cancers de la peau que nous en raison de leur teint très clair.

 

Ainsi, le problème ne provient pas de la pâleur de notre peau elle-même, mais bien de la TRÈS MAUVAISE habitude que nous avons, depuis les dernières décennies, de nous exposer pendant de longues heures au soleil sans nous protéger et en cherchant à bronzer. Effectivement, si d’avoir une peau bronzée fait envie à beaucoup de personnes, cela n’a rien de bénéfique, bien au contraire. Si vous ne le saviez pas déjà, c’est la mélanine qui procure ce teint hâlé tant recherché par plusieurs, mais elle reflète, en réalité, rien de moins qu’une agression subie par la peau. En d’autres mots, la mélanine est produite lorsque la peau tente de se défendre du soleil qui constitue une agression extérieure trop importante et potentiellement dangereuse pour elle.

 

Autre fait très important : 25% des cellules de notre peau sont déjà, simplement de par notre vécu depuis notre enfance, précancéreuses. Ainsi, lorsqu’une personne s’expose à un soleil fort de façon excessive et sans protection adéquate, comme lors d’un voyage dans le sud par exemple, elle ne fait qu’empirer tout à fait inutilement une situation qui est déjà potentiellement risquée. Pour vous donner une idée de l’impact majeur qu’à le soleil sur notre peau, celui-ci, et plus précisément les rayons ultraviolets qu’il émet, est assez puissant pour parvenir à provoquer des mutations dans l’adn même des cellules de notre peau, d’où l’importance de s’en protéger le plus adéquatement possible.

 

Une nouvelle attitude à adopter

 

Comme vous le savez maintenant, notre mode de vie est le premier responsable de l’importante augmentation du cancer de la peau au cours des 50 dernières années. Ainsi, c’est réellement notre relation au soleil que nous devons modifier afin de freiner la progression de cette maladie au Canada. Qu’est-ce que cela implique? Tout d’abord, de laisser tomber le bronzage ET à l’extérieur ET en cabine. Effectivement, comme vous le savez maintenant, notre peau pâle n’est pas adaptée à subir de longues expositions solaires et celles-ci s’avèrent donc très néfastes pour nous. D’ailleurs, en ce qui concerne la vitamine D qui sert souvent de prétexte pour s’exposer au soleil, il est pertinent de savoir qu’une exposition de10 à 15 minutes au maximum suffit largement à fournir les réserves nécessaires au corps.

 

De plus, il est recommandé d’éviter autant que possible l’exposition solaire entre 11h et 15h, moment de la journée où le soleil est le plus fort et donc, le plus dommageable pour la peau. Bien entendu, nous savons parfaitement qu’il n’est pas possible de toujours éviter de s’exposer au soleil durant cette période de la journée, il est donc pertinent de se protéger de façon adéquate lors de toute exposition solaire. Ainsi, en plus de privilégier des endroits à l’ombre autant que possible, cela passe également par le port de vêtements adaptés qui permettront de couvrir les zones les plus exposées (n’oublions surtout pas les chapeaux!) de même que par l’application fréquente d’une crème solaire adéquate. ATTENTION! Une crème solaire doit avoir pour but de protéger adéquatement la peau du soleil et non être utilisée afin de prolonger l’exposition aux rayons ultraviolets!

 

Si vous faites partie des personnes qui adorent le soleil et qui aiment se prélasser sur le bord des plages et des piscines, dites-vous bien que vous êtes parfaitement normal. Effectivement, lors de l’exposition solaire, notre corps produit de l’endorphine qui est l’hormone associée au bien-être. Toutefois, à la lumière des grands risques qu’implique l’exposition au soleil, il est de mise de limiter notre temps d’exposition autant que possible et de se protéger de façon adéquate en tout temps. Entre vous et nous, il est très simple de se protéger de manière efficace et nous le faisons même très bien pour nos propres enfants… Il n’existe donc aucune raison logique de ne pas le faire pour nous-mêmes!

 

Les autres effets néfastes

 

En plus d’être responsable du cancer de la peau, le soleil est également responsable de plusieurs effets indésirables sur celle-ci. Ainsi, lorsque l’on reçoit un client en consultation, notre première intervention auprès de celui-ci est de lui fournir l’ensemble des recommandations que vous avez pu lire jusqu’à présent puisque le soleil engendre une panoplie des conditions de peau esthétiquement indésirables pour lesquelles des clients nous consultent au quotidien.

 

Nous n’avons qu’à penser aux taches pigmentaires de même qu’au veillissement prématuré de la peau pour nous apercevoir que bien que la plus grosse conséquence que puisse avoir le soleil soit le cancer de la peau, celui-ci est également l’ennemi juré d’une peau d’apparence jeune et saine. D’ailleurs, comme nous l’expliquons à tous nos nouveaux clients, même si vous investissez temps et argent en soins médico-esthétiques et en produits de qualité, vous travaillerez à reculons tant que vous ne vous protégerez pas adéquatement du soleil au quotidien. Ainsi, c’est seulement une fois que notre client fait le choix de se protéger adéquatement que le réel travail peut commencer et que les résultats les plus impressionnants sont obtenus.

 

D’ailleurs, certains des soins que nous offrons à la clinique ne peuvent tout simplement pas être pratiqués sur une personne qui ne se protège pas du soleil. Nous faisons référence ici aux soins laser, c’est-à-dire à l’épilation laser et au photorajeunissement, qui doivent être pratiqués sur une peau qui n’est pas exposée au soleil pour toute la durée du traitement afin d’éviter les risques de brûlures et, dans le cas du photorajeunissement, afin de maintenir les résultats obtenus.

 

Bref, en plus d’éviter le cancer de la peau, c’est réellement la qualité et la jeunesse de votre peau que vous préserverez en vous protégeant adéquatement du soleil. Il s’agit d’une habitude bien simple à prendre et qui en vaut grandement la peine si on considère les effets positifs que cela aura sur l’apparence de notre peau à long terme!

 

Quelques bonnes crèmes solaires

 

Quand vient le temps de choisir une crème solaire, une panoplie de gammes et de produits s’offrent à nous. Il est fortement recommandé de privilégier les crèmes qui présentent un FPS de 30 minimum, qui protègent contre les UVA ainsi que contre les UVB et qui sont sans parabène. À la clinique, nous avons également un faible pour les crèmes qui contiennent de l’oxyde de zinc, ingrédient qui procure une protection maximale! Il est aussi pertinent de vous assurer que la texture et l’odeur de la crème choisie vous conviendront puisque vous devrez en appliquer à plusieurs reprises lors d’une journée à l’extérieur. Voici quelques crèmes que nous aimons particulièrement :

  • Physical Fusion- SkinCeuticals
  • Ultimate UV Defense - SkinCeuticals
  • Lotion Ultra-Fluide - Laroche Posay
  • Spray Haute Protection - Avène

 

En conclusion

 

Comme vous aurez pu le constater, c’est réellement les habitudes d’exposition au soleil qui ont un impact sur les risques qu’à une personne de développer un cancer de la peau. Bien entendu, l’idée n’est pas de se cacher complètement du soleil et de vivre en vampire, mais en étant conscients des importantes répercutions que peuvent avoir les rayons ultraviolets sur la peau, il est plus que judicieux de ne pas s’exposer de façon excessive et de toujours se protéger adéquatement!

 

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur le cancer de la peau, voici un vidéo très intéressant du Dr. Richard Béliveau qui nous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le cancer de la peau.

 


 

Vous pouvez également visiter le site web de la Société Canadienne de Recherche sur le Cancer qui fournit une multitude d’informations pertinentes : société de recherche sur le cancer.